Côte à côte au service de la région.Côte à côte au service de la région.

Côte à côte au service de la région.

Sécurité intérieure, intégration et protection des consommateurs
Une réussite commune appelée à durer.

La criminalité ne s’arrête pas aux frontières des pays. C’est pourquoi nous devons également opter pour une approche transfrontalière en matière d’opérations policières. La menace durable que représente le terrorisme international montre qu’en termes de sécurité, nous avons besoin de plus d’Europe et pas l’inverse. Nous nous engageons à renforcer encore la coopération étroite entre les services de police allemands et français qui existe de longue date, pour une collaboration rapide et simple en faveur de la protection de nos citoyennes et citoyens.

Sur terre, sur l'eau, mais surtout ensemble.

Le « Centre de coopération policière et douanière » de Kehl constitue une véritable réussite. Fondée il y a plus de 20 ans, cette structure commune coordonne les forces de police et relève les défis posés par les différences linguistiques, culturelles, juridiques, administratives ou de responsabilités. Avec la France, nous entendons poursuivre et intensifier ce partenariat.

Le journal régional télévisé du Bade-Wurtemberg sur les traces de la Compagnie fluviale franco-allemande à Kehl.

Sur le modèle de Kehl, quelque 60 centres de coopération ont vu le jour dans toute l'Europe. En novembre 2015 par exemple, le « Centre de coopération policière germano-autrichien » est entré en activité.
– Source : Communiqué de presse du Ministère de l'Intérieur du Bade-Wurtemberg

Le Centre de Kehl accueille également la Compagnie fluviale franco-allemande qui doit être renforcée et développée. Concrètement, un nouveau bateau de police vient d’être acheté et un groupe d’experts examine les besoins en équipement supplémentaire. Un autre point fort de la coopération transfrontalière est la présence permanente de la Gendarmerie nationale française au sein des postes de police d’Europa-Park à Rust. Cette coopération est judicieuse : en effet, près d’un quart des 5,8 millions de visiteurs annuels sont originaires de France.

Nous nous engageons - pour les consommateurs et contre la discrimination.

Outre le travail de la police, nous soutenons également le Centre Européen de la Consommation. Cet organisme répond aux questions et préoccupations des citoyennes et citoyens de la région frontalière dans les domaines de la protection des consommateurs, des assurances, de l’immobilier ou du tourisme. L’intégration, la prévention de l’extrémisme et la lutte contre la discrimination figurent également au cœur de la collaboration franco-allemande dans la région frontalière. Dans ce domaine, nous œuvrons à la réalisation de projets communs dans le cadre de programmes de visites réciproques.